+33 6 61 42 84 19

Le miel

Avec seulement 3 ruches et une formation au CFPPA de Périgueux, Séverine se lance dans le production de miel en 2017.

Aujourd'hui ce sont une vingtaine de colonies qui œuvrent chaque jour par concocter ce nectar ambré et parfumé que l'on nomme Miel du Périgord.

Ici les abeilles profitent de la nature environnante, de février à octobre, des noisetiers, premiers fruitiers et pissenlits jusqu'à la callune (ou bruyère rose) et au lière en passant par les érables champêtres, les acacias, les tilleuls, les châtaigniers et toutes les fleurs sauvages à portée d'ailes de nos petites abeilles!

Elles récoltent pollen et nectar qu'elles stockent savamment dans les alvéoles des cadres du corps de la ruche (leur maison - là où la Reine pond) . Les nourrices fabriquent un mélange de miel et de pollen pour nourrir les œufs et les larves. Au bout de 9 jours, l'alvéole de la larve est "operculée", c'est-à-dire fermée, et la larve grandit tranquillement jusqu'à la métamorphose (la larve se transforme en nymphe - première phase de l'abeille à naître) puis au bout de 21 jours la petite abeille déchire l'opercule pour sortir de son alvéole. Elle devient alors nettoyeuse : elle nettoie sa propre alvéole. Elle ne sortira butiner qu'au bout d'une vingtaine de jours, soit à la moitié de sa vie. En effet, une abeille ne vit que 40 jours! On comprend l'incroyable énergie développée chaque jour pour aller chercher des provisions afin de se renouveler continuellement!

Cadre de hausse rempli de miel avant extraction
Le rucher
Apicultrice
Nos miels du Périgord
Les cadres de hausse remplis de miel et de miellat
Apis Mellifera ou abeille noire dans les érables champêtres
Abeille dans une rose de Noël
Extracteur
Le miel qui sort de l'extracteur